EDITORIAL DE SEPTEMBRE : Coup de gueule du mois de Septembre

Nous sommes tous des Carlos Ramos !

Serena Williams est certainement une immense championne, et justement parce qu’elle l’est, elle n’a pas le droit de traiter l’arbitre de menteur et de voleur…. Elle n’a pas le droit mais elle l’a fait ! Rien d’étonnant alors à ce que l’arbitre applique des sanctions, méritées, allant jusqu’au jeu de pénalité. Le point de départ de tout cela c’est un avertissement pour coaching de la part de l’entraineur de Serena, Patrick Mouratoglou, qui a reconnu les faits…..
Monsieur Ramos est un arbitre de très haut niveau qui applique les règles avec discernement, intelligence, et d’une manière parfaitement égalitaire. Que l’on soit grand ou petit Monsieur Ramos rempli son rôle d’arbitre en parfaite neutralité et équité. Nadal, Djokovic, et maintenant Serena pensent que leur statut de star les met à l’abri de l’application des règles. Carlos Ramos vient de leur rappeler que les règles sont les mêmes pour tous !
L’incident peut sembler clos…. Et bien non ! Car  Marion Bartoli en a rajouter sur la chaine de télévision ou elle est consultante. Critiquant l’arbitre, elle refuse de se rendre à l’évidence alors que le journaliste lui explique que l’arbitre ne fait que son métier, et fait inadmissible, elle reconnait ne pas avoir entendu les paroles désobligeantes de Serena envers l’arbitre, mais se porte garante que la sanction est une immense erreur.
Madame Bartoli en votre qualité de consultante vous avez un rôle pédagogique, vous avez du l’oublier ! Votre comportement, aveuglé par votre amitié avec Serena Williams, est inadmissible, car l’arbitre n’a fait aucune erreur, il a juste appliqué le règlement que vous auriez du connaitre. Mais certainement trop dans le match vous avez également oublié de tendre l’oreille…. Et vous vous insurgez sans chercher à comprendre, car chez vous comme chez beaucoup de consultants, l’arbitre a toujours tort. Il a tort à priori ! Eh bien non cette fois-ci il a raison, parfaitement raison : nous attendons vos excuses.

Patrick Vajda
Président de l’AFCAM
EDITORIAUX
 
 
INTERNATIONAL
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Directeur de publication : Patrick VAJDA, Président de l'AFCAM, Maison du Sport Français, 1 Avenue Pierre de Coubertin, 75640 PARIS Cedex 13

Webmaster : Gilles DUMONT  / contact@arbitre-afcam.org