Editorial de Septembre 2017 par Patrick VAJDA

Après un siècle d’attente !

 

Paris 2024! C’est gagné! Cent ans après les Jeux Olympiques reviendront à Paris et en France.

 

Si la cérémonie du vote au résultat inconnu fut remplacée par un accord triparties (CIO/Los Angeles/Paris) voté à l’unanimité par les membres du Comité International Olympique, il ne faut pas croire pour autant que la victoire fut facile. Ce fut même une longue marche semée d’embuches dont Paris 2024 est sorti vainqueur après un parcours sans faute.

 

L’AFCAM fut témoin de cette réussite, grâce à son Président qui, membre d’une commission du CIO, fut nommé au sein de la commission stratégie internationale.

 

Il faut reconnaitre que si la chance fut toujours de notre côté cela est dû à un travail énorme et épuisant de toute l’équipe de candidature ; en ayant mis en avant les athlètes, les politiques ont pris la bonne décision ; en travaillant avec méticulosité sur un dossier technique et financier quasi parfait, Paris pouvait répondre à toutes les questions du CIO, ainsi qu’aux critiques dont la plupart venaient de …. France !

 

J’ai personnellement travaillé sur une dizaine de candidatures (gagnantes et perdantes) mais celle de Paris fut et est l’exemple à suivre, et je ne doute pas un seul instant de la véracité des chiffres, du respect des différents budgets, et de la réussite globale des JO à Paris.

 

L’AFCAM et tous les Arbitres et Juges de France nagent en plein bonheur grâce à cette belle victoire et se tiennent à la disposition du futur comité d’organisation pour travailler à la réception des centaines d’arbitres et juges indispensables à la réussite de cet événement. Car nous serons aussi des acteurs de cette fabuleuse compétition, et n’en déplaisent aux grincheux nous serons encore indispensables !

 

D’ici 2024, je l’espère, l’AFCAM sera accompagnée par d’autre associations nationales et par une association mondiale en cours de création. Ce dernier point est un sujet délicat car nous ne souhaitons en rien heurter les fédérations internationales, bien au contraire nous pensons qu’un certain nombre de mesures qui existent en France et dans bien d’autres pays, méritent d’être partagées  au niveau international, afin d’offrir aux arbitres et aux juges sportifs la protection qu’ils méritent. La loi Française sur ce point est très en avance, pourquoi ne pas la partager ? Nous pensons que le climat de confiance créé en France depuis 1985 entre les fédérations nationales, le CNOSF et l’AFCAM est un beau symbole de réussite qui mérite d’être exporté au niveau international.

 

La victoire de Paris 2024 nous conduit à accélérer tout naturellement le processus, que nous espérons fructueux pour l’arbitrage sportif, et les femmes et les hommes qui composent notre famille d’acteurs du sport.

 

Je souhaite un triomphe aux JO de 2024 et à ceux de 2028 !

 

Patrick Vajda

Président de l’AFCAM

 

DERNIERS ARTICLES EN LIGNE

 
Cliquer sur le titre pour visionner l'article en entier
17.09 17:14 - Editorial de Septembre 2017 par Patrick VAJDA
Après un siècle d’attente !

Paris 2024! C’est gagné! Cent ans après les Jeux Olympiques
reviendront à Paris et en France.

Si la cérémonie du vote au résultat inconnu fut remplacée
par un accord triparties (CIO/Los Angeles/Paris) voté à l’unanimité par les
membres du Comité International Olympique, il ne faut pas croire pour autant
que la victoire fut facile. Ce fut même une longue marche semée d’embuches dont
Paris 2024 est sorti vainqueur après un parcours sans faute.

L’AFCAM fut témoin de cette réussite, grâce à son Président
qui, membre d’une commission du CIO, fut nommé au sein de la commission
stratégie internationale.

Il faut reconnaitre que si la chance fut toujours de notre
côté cela est dû à un travail énorme et épuisant de toute l’équipe de
candidature ; en ayant mis en avant les athlètes, les politiques ont pris la
bonne décision ; en travaillant avec méticulosité sur un dossier technique et
financier quasi parfait, Paris pouvait répondre à toutes les questions du CIO,
ainsi...

17.09 17:11 - EDITORIAL AOUT 2017 par Patrick VAJDA
EDITORIAL AOUT 2017 par Patrick VAJDAPARIS 2024 : Pourquoi
regarder dans la « gamelle » des autres ?

Nous autres Français
nous sommes ainsi faits que l’instinct de la critique prime sur la joie de la
victoire !

Ainsi sauf
cataclysme de dernière minute très improbable, Paris organisera les Jeux
Olympiques et Paralympiques d’été de 2024. Nous en sommes quasi certains et
nous pourrons supprimer le « quasi » au soir du 13 septembre après le vote de
Lima.

Los Angeles semble
ravi, et le CIO aussi. Quant à Paris nous voulions 2024 et nous les aurons ! Parfait
! Et bien non, des esprits chagrins se demandent pourquoi ne pas avoir laissé 2024
à LA et gagner ainsi quelques millions de USD en plus (100) et des conditions
de trésorerie meilleure ? Une manière de regarder dans la gamelle du voisin que
je trouve déplaisante et surtout inutile !

PARIS 2024 a passé des mois à
expliquer pourquoi 2024 était à juste titre notre seule possibilité, et
personne n’avait émis le moindre doute sur cette évidence.

Alors je crois qu’il
faut en rester...

14.09 11:58 - Bravo Madame ! Bundesliga : Bibiana Steinhaus, la première femme arbitre professionnelle, sans faute pour son premier match
Bibiana Steinhaus est rentrée dans l’histoire après avoir
donné le coup d'envoi du match de Bundesliga entre le Herta Berlin et le Werder
Brême. Elle devient ainsi la première femme à arbitrer une rencontre de
première division d'un championnat professionnel européen.

L'Allemande Bibiana Steinhaus a donné dimanche le coup
d'envoi du match de Bundesliga entre le Hertha Berlin et le Werder Brême,
devenant la première femme à arbitrer une rencontre de première division d'un
championnat professionnel européen.

Après avoir arbitré 10 ans en deuxième division, et dirigé
les plus prestigieuses rencontres du football féminin, cette fonctionnaire de
police de 38 ans a été sélectionnée cette saison parmi les 24 arbitres du
championnat d'Allemagne.

Cette fonctionnaire de police vient de commettre un
sans-faute dans le match Hertha Berlin Werder Brême.

Bibi, son surnom a déjà arbitré 81 match en D2 Allemande.

Mais devant 50 000 spectateurs du stade de Berlin…. et son
compagnon l’ex arbitre professionnel...

12.09 10:41 - Fussball : Madame l'arbitre» : Bibiana Steinhaus, pionnière du sifflet dans l'histoire du foot européen (source liberation.fr)
A 38 ans, cette
fonctionnaire de police de Hanovre devient la première femme à arbitrer
un match de première division dans l'un des cinq principaux championnats
européens.

LIRE L'ARTICLE

10.09 21:34 - Metz-Hinschberger: "L'arbitre a fichu notre travail en l'air" (source Sports.fr)
NDLR : Scandaleux ! Depuis quand faut-il casser la jambe du
joueur victime pour mettre un rouge à l’agresseur ?


Philippe Hinschberger n'a pas goûté le carton rouge adressé
à Assou-Ekotto à 1-1 lors de Metz-PSG, vendredi soir (1-5, cinquième journée de
Ligue 1). "Il ne me semble pas que Kylian Mbappé ait la jambe cassée, en
plus c’est lui qui marque, estime l'entraîneur lorrain sur Canal+ Sport. Je
suis déçu du comportement de l’arbitre, le PSG n’a pas besoin de ça. M. Desiage
nous a vraiment fichu notre travail en l’air." Kylian Mbappé a marqué le
deuxième but une minute après cette expulsion, et Metz reste dernier de L1 avec
zéro point.

suivant
 
 
Deontologie des Arbitres en 10 points-VF.pdf
 
Deontologie des Arbitres en 10 points-VF-1.jpg
logotyp_nonviolence_rgb_inverted-01 copy.png
 
LABEL_SEXISME_FOND_BLC_CMNJ.png
 

CONTACTEZ L'AFCAM

Remplissez le formulaire et laissez votre message.
Prénom & Nom :
*
Adresse e-mail :
*
Votre message :
*
* Champ obligatoire
envoyer
 

Rejoignez l'AFCAM en cliquant

facebook.jpg
 

Rejoignez l'AFCAM en cliquant

logo_twitter.jpg
 
cnosf.jpg
 

Fil d'actualité Twitter

 
MINISTERE_VILLE_JEUNESSE_SPORTS_LOGO-5.jpg
 
 
 

 
Directeur de publication : Patrick VAJDA, Président de l'AFCAM, Maison du Sport Français, 1 Avenue Pierre de Coubertin, 75640 PARIS Cedex 13 - Webmaster : Gilles DUMONT
 
 
 
création de site internet avec : www.quomodo.com