EDITORIAL DU 1ER JANVIER 2017 par Patrick VAJDA

Triste année que 2016, bienvenue à 2017 !

 

Au nom du bureau national de l’AFCAM, je viens vous présenter des vœux de bonheur et de santé (santé dont nous avons tous besoin….si nous voulons arbitrer ou juger !). Je vous souhaite à tous des jours calmes et des lendemains qui chantent ! Car même les arbitres et juges sportifs ont le droit au calme et à la sérénité.

 

Surprise de cette fin d’année, on parle aussi d’indemnité de transfert colossale pour les arbitres de football de haut niveau. La Chine non contente de faire des ponts d’or aux joueurs, en fait maintenant aux arbitres. Et elle a raison car comment faire progresser le sport si l’arbitrage n’est pas au point ! Beaucoup de pays ont investi dans de nombreux joueurs, et pas seulement dans le foot, mais ont fini par regretter leur investissement. Pourquoi ? Pour n’avoir pas compris que l’arbitre ou le juge fait partie intégrante de la pratique sportive, de la compétition sportive, et que l’absence de cet acteur du jeu rend inopérant ces dépenses colossales.

 

Au fond la Chine, en pensant à transférer, voire à acheter des arbitres (dans le bon sens du terme) démontre s’il en était besoin, que le haut niveau se pratique avec des arbitres et des juges de haut niveau….et qu’il est important d’en avoir ! Comme dans ce domaine la génération spontanée n’existe pas, le transfert demeure la seule solution. C’est malheureux pour les pays et les clubs formateurs, mais cela valorise la fonction ! Trop souvent oubliée, mise au rancard, critiquée, injuriée….mais toujours aussi indispensable.


Merci aux 225 000 acteurs du jeu, que vous êtes, d’officier  avec passion, conscience et intégrité. Sans vous le sport de compétition (à tous les niveaux) n’existerait pas….cela va sans dire….mais c’est tellement mieux en le disant, en l’écrivant et en le répétant.

 

Super année 2017 ! Que du Bonheur !

 

Patrick Vajda

Président de l’AFCAM

création de site internet avec : www.quomodo.com