DERNIERS ARTICLES EN LIGNE

 
Chargement en cours
Cliquer sur le titre pour visionner l'article en entier
 
 
Deontologie des Arbitres en 10 points-VF.pdf

Edito de Décembre par Patrick VAJDA

Le 1er Décembre 2014 s’est tenu au CNOSF la traditionnelle cérémonie des Gloires du Sport, organisée, comme chaque année par la Fédération des Internationaux du Sport Français.

 

Magnifique promotion 2014 avec huit élus : Irène Guidotti (Basket), Luc Alphand (Ski), Thierry Michaud (moto) Denis Lalanne (Journaliste) Bernard Lapasset (Rugby) Robert-Gabriel Paragot (Alpinisme), Jean Galfione (athlétisme) et Sandra de Jenken Eversmann (Tennis-Arbitre)

 

Sandra de Jenken est la seconde Gloire du Sport élue en qualité d’arbitre et elle a demandé au premier arbitre Gloire du Sport (2009) Patrick Vajda, d’être son présentateur. Vous trouverez ci-dessous le discours du Président de l’AFCAM prononcé lors de cette belle cérémonie.

 

Bonjour à tous,

 

J’avais juste envie de vous dire : Mesdames Mesdemoiselles Messieurs, Sandra de Jenken Eversmann et rien d’autre !! Car c’est quand on ne parle pas de l’Arbitre qu’il est bon, et Sandra fut excellente voire souvent parfaite.

 

Mais vous m’avez donné quelques minutes alors je vais vous parler de ceux et celles dont on ne parle jamais et qui sont pourtant, avec les athlètes, « les seuls acteurs de terrain ».

 

C’est un grand honneur pour l ’AFCAM et les 215 000 arbitres Français que de voir l’un des siens reconnu parmi les Gloires du Sport Français. Merci à la FISF de continuer, malgré les difficultés financières, à promouvoir la mémoire de notre sport. Merci au jury pour cette magnifique reconnaissance qui touche tous les arbitres et bien entendu ceux de la FFT.

 

A la demande de l’AFCAM les arbitres appartiennent à la catégorie des sportifs et arbitres, et non à celle des dirigeants, comme c’était le cas par le passé.

 

Sandra est la seconde arbitre élue Gloire du Sport, mais la première dans la catégorie sportifs et arbitres.

 

Généralement les arbitres ou officiels « gloire du sport » sont plutôt plus âgés que la moyenne des autres personnalités élues….Avec Sandra, comme vous pouvez le voir  nous avons à faire vraisemblablement à une des plus jeunes élue.

 

Car sa carrière démarra très jeune, dans les Alpes Maritimes et plus particulièrement au tennis club des Vespins à Saint Laurent du Var. En effet, jouant au tennis (elle fut 15/2), elle fait ce que font beaucoup d’arbitres débutants, elle arbitre pour aider son club, et tel Obélix, elle tombe dans la marmite de l’arbitrage certainement aidée en cela par un autre Niçois, lui-même immense arbitre, Bruno Rebeuh . Mes espions m’ont également raconté que son premier tee shirt dédicacé par Yannick Noah lors du tournoi de Nice remporté par Sampras, ne fut pas pour rien dans sa carrière… !!

 

Elle passe ses vacances à Roland Garros, trois mois d’août successifs : cela ressemble à du masochisme ! Ce qui lui permet de passer le concours du Jeune arbitre en 1992.

 

Elle est une des très rares arbitres à bénéficier du statut de Sportif de Haut Niveau afin de poursuivre des études supérieures aménagées et, armée d’un Master2 de management du sport, elle part arbitrer à 23 ans les Jeux Olympiques de Sydney, avec son badge d’or en poche (plus haut diplôme de l’arbitrage international en tennis)

 

(à noter de 1992 à 2002 elle passe tous les échelons de l’arbitrage et devient arbitre professionnel de la FIT en 2002 ; tout cela en 10 ans !!)

 

Avant de vous parler de son palmarès, je voudrais vous dire pourquoi l’AFCAM avait décidé de présenter Sandra dans le cadre de ces gloires du sport de la FISF :

 

- C’est une arbitre de très haut niveau au palmarès incomparable d’autant qu’elle fut la première femme à arbitrer le plus haut niveau mondial des hommes

 

- C’est une belle réussite sportive mais également universitaire et professionnelle, elle a su avec talent manager tout cela, et faire de sa passion d’abord un job (arbitre professionnelle)  ensuite un métier, elle fut directrice de la gestion sportive de Roland Garros et du BNP Paribas, à la FFT.

 

- C’est une véritable passionnée de sport, car après avoir joué un rôle important de conseiller auprès de deux Ministres, elle est aujourd’hui auprès de l’ARJEL  en qualité de chargée de mission « Ethique et sincérité des paris sportifs » : quel beau titre pour une arbitre internationale !

 

Mais revenons à l’arbitre internationale, sans oublier que lors d’un tournoi en Belgique, au moment du changement de balles qui doit être validé par l’arbitre de chaise, certains avaient remplacé les balles par des citrons….Mais l’histoire ne dit pas si l’arrivée de ces balles particulières sur le court fut validée par Sandra !

 

Palmarès :

 

2005 : 1ère femme à arbitrer une finale de coupe Davis (homme) et quel match : Croatie/Slovaquie ! Où elle arbitre le 3eme simple décisif entre deux joueurs « faciles » Hrbathy et Ljubicic.

 

2006 : première femme à arbitrer une ½ finale de grand chelem en simple messieurs (Wimbledon Federer/Bjorkman) puis à l’US open autre ½ finale homme (Federer/Davydenko)

 

2007 : Open d’Australie, première finale de grand chelem Homme arbitrée par une femme et la même année sur la terre battue de Roland Garos elle arbitre un magnifique duel en finale Federer Nadal


LIRE LA SUITE

 


 
 
 
 
 
 

CONTACTEZ L'AFCAM

Remplissez le formulaire et laissez votre message.
Prénom & Nom :
*
Adresse e-mail :
*
Votre message :
*
* Champ obligatoire
envoyer
 
logotyp_nonviolence_rgb_inverted-01 copy.png
 

Rejoignez l'AFCAM en cliquant

facebook.jpg
 

Rejoignez l'AFCAM en cliquant

logo_twitter.jpg
 
cnosf.jpg
 
MSJEPVA_LOGO.gif

 
Directeur de publication : Patrick VAJDA, Président de l'AFCAM, Maison du Sport Français, 1 Avenue Pierre de Coubertin, 75640 PARIS Cedex 13 - Webmaster : Gilles DUMONT
 
 
 
Quomodo Site réalisé avec Quomodo.com