EDITORIAL DE JUIN 2016 PAR PATRICK VAJDA

Désolé pour ce long silence du à un premier semestre 2016 particulièrement chargé !

 

Jugez-en !

 

# Un gros travail de récupération des données pour aboutir aujourd’hui à la connaissance du nom de tous les arbitres sélectionnés pour les Jeux Olympiques et Paralympique de RIO 2016, ils sont 60, et nous vous donnerons plus de détails prochainement sur chacun d’entre eux. L’AFCAM les recevra pour une réception amicale le 20 Juin, « J-45 ». Merci à Philippe Manassero pour ce travail de fourmi, couronné de succès

 

# La Grande Conférence sur la professionnalisation des arbitres, sujet intéressant s’il en est ! Ne nous trompons pas de combat, quand on arbitre trois fois par semaine aux quatre coins de la France ou de l’Europe, il faudrait être aveugle pour ne pas comprendre que les arbitres de haut niveau ne pourrons pas longtemps continuer à avoir deux métiers : celui d’arbitre et un autre métier qui leur assure l’avenir et leur retraite ! Donc la professionnalisation est de toute évidence une certitude pour demain. Mais le rôle de l’AFCAM c’est aussi de protéger les siens et je vois mal comment un arbitre peut avoir des lendemains qui chantent alors même qu’il se retrouvera sur le marché du travail, sans formation parfois, sans expérience, vers 45 ou 50 ans. En ce qui me concerne ce n’est pas forcément le montant du salaire qui me parait important mais la garantie de l’Avenir, car il y a une vie après l’arbitrage.

 

Mais un second problème se profile : il semblerait que la Grande Conférence, à laquelle l’AFCAM ne fut point invitée à participer (mais elle fut néanmoins écoutée – et peut-être pas entendue-) a pris la décision de se diriger vers une position de salarié et non de profession indépendante (comme c’est le cas aujourd’hui) ce qui veut dire une modification de la loi de 23 Octobre 2006. Et c’est ce point que nous trouvons fort dangereux ; une modification de la loi entrainerait de facto une discussion sur notre avantage fiscal et social (avantage bien mérité)….. et je pense que ce n’est pas vraiment le moment ! Ainsi en ouvrant cette discussion on risque de mettre 220 000 juges et arbitres dans une situation inconfortable voire dangereuse pour l’avenir de l’arbitrage Français.

 

# Le statut de l’arbitre de haut niveau est encore aujourd’hui très éloigné de celui de l’athlète de haut niveau ; mais, et c’est avec plaisir que je le reconnais, nous progressons à petites touches, tel un tableau pointilliste, petits pas par petits pas nous devrions parvenir à un véritable parallélisme des formes. L’ouverture des CIP aux arbitres est un pas intéressant franchi en novembre 2015, mais il nous faut continuer cette action, un rendez-vous avec Madame la Directrice des Sports s’impose d’urgence.

 

# Je note avec tristesse la phrase suivante en provenance d’une ONG (WEDO) :« les femmes ont plus de pouvoir dans les espaces où le pouvoir est moindre », il s’agit là d’un triste constat malheureusement tout à fait valable dans l’arbitrage sportif ! D’ailleurs si on reprend les plan de féminisation de nos fédérations sportives on s’aperçoit que quasiment aucune d’entre elles ne parle des arbitres ou d’arbitrage. En un mot on réfléchit à une féminisation « tous azimuts » mais on oublie les juges et les arbitres….. Que dire ? Si ce n’est que cela est intolérable ! L’AFCAM et la FEMIX, fortement aidés par le Secretariat d’Etat aux sports, organiseront à la rentrée une conférence sur ce point en présence « de nos » sélectionnées olympiques. Par ailleurs le prochain Tronc Commun (Toulouse septembre 2016) ainsi d’ailleurs que les suivants seront et devront être paritaires et l’AFCAM prévoira des solutions afin que celles qui ont des charges familiales puissent néanmoins se libérer et donc participer à ce séminaire de formation.

 

# Philippe Manassero, Vice-Président délégué de l’AFCAM et moi-même sommes allés à Bruxelles pour rencontrer les autorités européennes. L’accueil reçu fut bien plus qu’excellent, et l’idée d’une association internationale des juges et arbitres sportifs nous est apparue comme une quasi obligation ! Car si la France est en avance sur pas mal de points, grâce en particulier à notre loi de 2006, nous nous devons de faire partager cette avance afin que les Etats et les fédérations internationales prennent mieux conscience de notre rôle d’acteur indispensable au jeu. A titre d’exemple, notre mission de service public est une avancée majeure qui n’existe que chez nous, pourquoi ne pas tenter de la généraliser au plan Européen afin que l’ensemble du corps arbitral soit mieux protégé et mieux respecté. Nous sommes en train de terminer l’écriture des statuts de cette nouvelle association et ne manquerons pas de vous tenir au courant.

 

Comme vous le voyez l’été s’annonce studieux, et Olympique pour certains de nos collègues, bien entendu nous restons à l’écoute de vos réactions


Patrick Vajda
Président de l’AFCAM
 

DERNIERS ARTICLES EN LIGNE

 
Cliquer sur le titre pour visionner l'article en entier
11.06 14:34 - EDITORIAL DE FEVRIER 2016 PAR PATRICK VAJDA
EDITORIAL DE FEVRIER 2016 PAR PATRICK VAJDAVous ne connaissez pas le Grand Cercle?

C’est un club d’Escrime comme il en existe plus de 700 en France tous
affiliés à la Fédération Française d’Escrime…. Mais il a une particularité,
celle d’être situé à San Francisco (Californie). Ainsi la FFE a, en son giron, un club lointain, sur territoire Américain et
ou quasiment tout le monde s’exprime en Français. D’ailleurs si vous allez sur
le FaceBook du Grand Cercle, vous constaterez que tout ou presque y est écrit
dans notre langue.

Mais ce n’est pas tout, ce club est très lié au Lycée Français de San
Francisco, et il est dirigé de mains de Maitre par un enseignant francophone,
bien sûr, architecte de haut niveau, et fou de sport et également complètement
fondu d’escrime.

Devant me rendre aux USA pour raisons professionnelles, j’ai accepté
l’invitation de cet architecte, afin de parler de l’AFCAM et de l’arbitrage
devant les enfants du lycée Français de San Francisco.

Première surprise : ils sont entre 250 et 300 à venir m’écouter !

Deuxième...

10.06 10:19 - Football : Pierluigi Collina en guide des arbitres (source le republicain lorain.fr)
Merci Monsieur Collina ! (NDLR)

Le respect avant tout. Voilà le message qu’a fait passer Pierluigi
Collina, patron des arbitres à l’UEFA, au public et aux 24 équipes
participantes à l’Euro-2016.

On veut que tout le monde parle le même langage ! » Avec ce slogan, Pierluigi
Collina, le célèbre patron des arbitres à l’UEFA, est dans son rôle
d’évangélisateur. À la veille du match d’ouverture entre la France et la Roumanie, son message
cherche à entrer le corps arbitral dans la mouvance générale, technologie
comprise.

Il entend surtout que la petite centaine de directeurs de jeu élus à
l’Euro fasse totalement partie de la grande famille. Dans cet esprit de
rapprochement, les arbitres ont visité les 24 équipes qualifiées. « On leur a
adressé des instructions et des recommandations », précise encore l’Italien. Le
mot d’ordre principal est respect.
Plus de triple peine

Dans les faits, les arbitres se montreront impitoyables avec un
phénomène grandissant : l’intimidation. Et la violence qui va avec....

08.06 15:49 - Les échos du sifflet féminin se font de plus en plus entendre dans les matches de foot des hommes au Sénégal. Ces femmes-arbitres, qui ont fini à s'imposer nonobstant quelques réticences sexistes, racontent à Enquête les soubresauts de leur(s) vie(s) de juge. (source SEN360.com)
NDLR : ne sourions pas ! nous ne sommes pas très loin de cette situation
!!

Ce sont des gazouillis de garnements qui viennent chahuter le silence
des gradins. Dans un stade Demba Diop de Dakar quasi vide, un refrain
interloquant tombe des tribunes, parvenu à briser le calme de cathédrale de ce
lundi 9 mai. "Arbitres jigéen yi, bulèn yax sunu match !'' (Chères femmes
arbitres, ne gâchez pas notre match !'', chantonnent de jeunes garçons âgés d'environ
12 ans. L'écho de ce tube potache résonne jusque dans les oreilles du quatuor
arbitral féminin du match de clôture de la 22e journée de Ligue 2 sénégalaise
de football entre Yeggo et Dakar Sacré-Cœur (DSC). Sous le chœur de ce message
de bienvenue qui ne charrie pas qu'une sympathie enfantine, Fatou Thioune, ses
deux assistantes Dié Alsé Sylla et Adja Isseu Cissé et la 4e arbitre Mame
Coumba Faye sortent de leurs vestiaires, avancent dans le couloir sans jeter le
moindre regard dans la tribune couverte d'où venait ce son des enfants qui s'amusent...

06.06 08:49 - Qu’est-ce qui fait courir l’arbitre?
Entendue ce matin sur France Inter, une émission intéressante de 50 minutes
intitulée « Qu’est-ce qui fait courir l’arbitre? »

Cette émission peut se ré-écouter à l’adresse suivante

http://www.franceinter.fr/emission-interception-quest-ce-qui-fait-courir-larbitre

03.06 08:55 - Liévin : deux mois avec sursis pour avoir frappé et menacé un arbitre de football (source La Voix du Nord)
par Virginie Pruvost

Le 13 décembre 2015, lors d’un match de football amateur qui oppose
Liévin à Grenay, un Grenaysien s’en est pris violemment à l’arbitre. Un excès
qui lui a valu, mardi, une comparution devant le tribunal correctionnel de
Béthune, histoire de lui rappeler que le sport doit rester du sport et rien
d’autre.

Le joueur s’est énervé en plein match, parce qu’il avait reçu un carton
rouge.

Ce jour de décembre 2015, le prévenu commet une faute sur le terrain. Carton
rouge ! Le prévenu aussi devient tout rouge, s’en prenant violemment à
l’arbitre : « Vous l’auriez insulté et frappé, détaille la présidente. Ses
lunettes sont tombées et vous lui auriez donné un coup de pied sur la cuisse, causant
une interruption totale de travail de quatre jours».

« Je ne me suis pas contrôlé, j’ai fait n’importe quoi», concède le
prévenu. « Vous auriez pu vous exprimer autrement que par la violence d’autant
que vous entraînez des jeunes, s’insurge la magistrate. Vous vous devez de
montrer l’exemple...

suivant
 
 
Deontologie des Arbitres en 10 points-VF.pdf
 
Deontologie des Arbitres en 10 points-VF-1.jpg
 
femmes arbitre.jpg
 
logo attentat paris nov 2015.jpg
 
 
 

Fil d'actualité Twitter

 
 
logotyp_nonviolence_rgb_inverted-01 copy.png
 

CONTACTEZ L'AFCAM

Remplissez le formulaire et laissez votre message.
Prénom & Nom :
*
Adresse e-mail :
*
Votre message :
*
* Champ obligatoire
envoyer
 

Rejoignez l'AFCAM en cliquant

facebook.jpg
 

Rejoignez l'AFCAM en cliquant

logo_twitter.jpg
 
cnosf.jpg
 
MSJEPVA_LOGO.gif
 

 
Directeur de publication : Patrick VAJDA, Président de l'AFCAM, Maison du Sport Français, 1 Avenue Pierre de Coubertin, 75640 PARIS Cedex 13 - Webmaster : Gilles DUMONT
 
 
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com